Chronique 106 : A Elie Baup de jouer




Semaine importante pour le FC Nantes qui saura dimanche soir si oui ou non, l’arrivée d’Elie Baup a permis aux Canaris de lancer enfin leur saison. En situation de crise, le président du FCN avait en effet décidé de limoger Michel Der Zakarian pour le remplacer par Elie Baup. L’ancien entraîneur de Bordeaux, Saint-Etienne et Toulouse a aujourd’hui la lourde responsabilité de remettre en marche la machine nantaise. Une nouvelle déception face au PSG enliserait le FCN dans une crise.



De nombreux chantiers



Le travail confié au nouvel entraîneur du FC Nantes est tout simplement énorme. En effet, au vu des premières prestations, de nombreuses lacunes sont à corriger. Sur les derniers matchs, fait est de constater que la défense était trop passive, le milieu peu dynamique et l’attaque improductive. Il y a donc du boulot dans tous les secteurs de jeu, de quoi compliquer une tâche déjà délicate.



La question centrale que tout le monde se pose cette semaine est de savoir s’il y aura un effet Baup. Car il est clair que deux semaines pour revoir tout le système de jeu du FCN, c’est très peu même s’il est rare de disposer d’autant de temps généralement dans le football. Il faudra donc à Baup beaucoup de courage pour trouver les bonnes idées et les appliquer dès dimanche contre le PSG. Ce déplacement sera en effet très délicat pour le FCN. Mis sous pression par les mauvais résultats, et face à un adversaire qui retrouve en ce début de saison un peu de vigueur, les coéquipiers de Frédéric Da Rocha devront jouer un niveau au-dessus que ce que l’on a pu voir lors des quatre premières journées.



Bref, Elie Baup doit vite faire ses preuves car le FCN n’a déjà plus le temps. L’équipe dirigeante du FC Nantes, comme l’ensemble des supporters, attend une réaction claire et rapide. Il faut maintenant attendre et voir pour dégager un premier jugement du nouvel homme fort du FC Nantes.



Reynald MAILLOT,

Avec la participation d’Emmanuelle HINGANT
Posté le 10-09-2008