L1 / 6e journée : Nantes 2-0 Valenciennes




Grand soulagement du FC Nantes qui a remporté face à Valenciennes sa première victoire de la saison. En s’imposant 2-0, grâce à deux buts signés Mamadou Bagayoko, les hommes d’Elie Baup peuvent enfin respirer après un mois et demi de souffrances dans ce championnat de Ligue 1. Avec l’aide d’une défense solide et d’un Jérôme Alonzo impérial, les Canaris se sont un peu retrouvés samedi. Reste à savoir si ce match marque le point de départ d’un nouvel élan.



Une victoire qui fait du bien



Beaucoup de pression planait ce soir sur le stade de la Beaujoire. Le FC Nantes devait en effet impérativement s’imposer pour espérer ne pas s’enliser dans une crise qui a déjà fait beaucoup de dégâts dans la maison jaune. Elie Baup devait donc inverser la tendance et retrouver le chemin du succès. Une tâche peu évidente en raison des tristes performances du FCN en ce début d’année.



Dès le début de la rencontre, Nantes passe tout près du drame. En effet, au bout de quelques minutes de jeu, l’arbitre de la rencontre accorde un penalty en faveur de Valenciennes sur une faute de Pierre (9’). Le Stade de la Beaujoire retient son souffle à l’heure où la situation pourrait devenir encore un peu plus noire. Mais finalement, Jérôme Alonzo effectue un arrêt impérial qui sauve le FCN. L’ex-gardien de Paris repousse en effet la tentative de Danic. Durant cette première période, c’est Valenciennes qui bouscule ce FC Nantes encore timide quand il s’agit de s’approcher du but adverse. Les occasions nantaises viennent, elles, de coup de pieds arrêtés qui portent le danger sur le but valenciennois. L’illustration intervient en fin de première période où, sur un coup-franc de David De Freitas, Belmadi place sa main pour stopper le ballon (39’). L’arbitre accorde cette fois-ci un penalty en faveur de Nantes. Mamadou Bagayoko transforme alors (1-0, 39’) et donne l’avantage à la maison jaune avant la pause.



Au retour des vestiaires, les Nantais savent que pour maintenir leur avance, il faudra plus de rythme dans la partie. Heureusement, Bagayoko va rapidement trouver le chemin des filets pour délivrer sa formation. Sur un tir de Babovic, Penneteau, le gardien de Valenciennes, repousse la frappe qui revient sur Bagayoko. Le Malien en profite alors pour ajuster un tir et doubler la mise (2-0, 54’). Le FCN tente par la suite de préserver son avance, tout près d’aggraver la marque à la 70’ sur un tir de Bagayoko. Valenciennes n’est cependant pas hors de la partie avec Khiter qui rate son duel face à Alonzo (81’). Le coup de sifflet final est vécu comme un énorme soulagement du côté de Nantes qui peut ainsi savourer sa première victoire de la saison.



Enfin une prestation correcte de la part du FCN cette saison. On en redemande. Confirmation attendue lors des deux prochains déplacements à Caen et à Grenoble.



L1 / 6eme journée

NANTES - VALENCIENNES : 2-0




Stade de la Beaujoire

19 772 spectateurs

Temps ensoleillé et venteux

Pelouse en bon état

Arbitre : M.Chapron




Buts : Bagayoko (40eme sp, 53eme) pour Nantes



Avertissements : N’Daw (12eme), R.Faty (47eme), Da Rocha (65eme) pour Nantes - Saez (32eme) pour Valenciennes



Expulsion : Aucune



Reynald MAILLOT,

Avec la participation d’Emmanuelle HINGANT
Posté le 21-09-2008