Ligue 1 / 8e journée : Grenoble - Nantes




Nantes a besoin d’air frais.



Cette fois ça y est, le FC Nantes est bel et bien rentré en état de crise avant le déplacement capital à Grenoble ce samedi. Humilié par Caen 3-0 la semaine dernière, les Canaris n’avaient même pas tous touché le ballon avant que Savidan n’ouvre le score dès la deuxième minute. Pire, la suite aurait du sonner le réveil des troupes emmenées par Elie Baup mais il n’en fut rien. L’équipe a rapidement sombré, encaissant un deuxième, puis un troisième but sans que rien ne bouge vraiment.



Une équipe apathique, sans ressource mentale ni qualités techniques suffisantes pour n’avoir ne serait-ce qu’un semblant de réaction. Pitoyable même après seulement sept journées de championnat. Les choses prennent une telle tournure que les chances de maintien semblaient supérieures il y a deux ans. Il va donc falloir que les joueurs se révoltent samedi soir pour ne pas revenir bredouille d’Isère.



Grenoble est une équipe très largement à la portée des joueurs nantais sur le papier. Pourtant les joueurs de M. Bazdarevic constituent la surprise de Ligue 1. Le FCN et le GF38 sont deux promus que tout semble séparer depuis le début de saison. L’équipe iséroise a misé sur un recrutement de joueurs très expérimentés de Ligue 1 quand le les dirigeant Nantais se tournaient vers l’étranger. Et puis surtout, les Grenoblois ont une équipe déterminée, solidaire et joueuse. En effet, les spectateurs du stade des Alpes ne sont pas en reste depuis l’ouverture du championnat avec des victoires contre Rennes et Monaco notamment. Si les Nantais s’étaient brillamment imposé par deux fois l’année dernière contre Grenoble (3-0 à l’extérieur et 1-0 à la Beaujoire), en Ligue 1 ce sont bien les Isérois qui auront le statut de favoris dans cette rencontre. Espérons que l’air de la montagne donnera des ailes aux Canaris et permettra de rétablir la hiérarchie.



Le FCN face à son adversaire :



GF38 :



Forme du moment : actuellement 4ème avec 13 points, les Grenoblois ont infligé au PSG sa première défaite à domicile de la saison (1-0). A force de créer la sensation, les coéquipiers de Gregory Wimbée vont finir par obtenir le maintien bien plus tôt que prévu.

Le + : sans moyens financiers, les dirigeants grenoblois ont effectué un recrutement qui donne pour l’instant entière satisfaction avec notamment Jemmali, Battles et Moreira.

Le - : lors du dernier match à domicile perdu face à Bordeaux (1-0), les Grenoblois sont apparus bien moins à leur avantage. Les Bordelais ont en effet réussi à s’imposer en jouant à 9 contre 11 pendant près de 35 minutes.



FCN :



Forme du moment : le FCN est au plus bas après une nouvelle défaite cuisante en championnat face à Caen. Reste à savoir comment sortir de la crise dans laquelle le club est enlisé. Seuls les joueurs peuvent apporter une réponse sur le terrain.

Le + : Bagayoko peut faire la différence devant le but. L’attaquant malien a au moins donné l’impression de tout donner depuis qu’il est revenu parmi les titulaires. Ses qualités techniques et sa frappe de balle sont des atouts dont il faudrait profiter. Encore faut-il le servir dans de bonnes conditions et non pas à 35 mètres des buts comme c’est souvent le cas.

Le - : la défense fut une nouvelle fois aux abois la semaine dernière. Le manque de vitesse de certains joueurs (Gravgaard) venant s’ajouter au mauvais placement des autres (Pierre).



Arnaud FROGER,

Avec la participation d'Emmanuelle HINGANT
Posté le 04-10-2008