Ligue 1 / 9e journée : Nantes 1-0 St. Etienne




Belle victoire nantaise hier soir face à Saint-Etienne sur le score de 1-0. Les jaunes et verts, en s’imposant dans le cadre de la 9e journée du championnat de France de Ligue 1, s’éloignent de la zone rouge et peuvent se vanter d’avoir réalisé leur meilleure prestation depuis le début de la saison. Comme Elie Baup, fier que son équipe ait « respecté le système de jeu », les supporters ont pu enfin prendre plaisir à regarder un match du FCN. Nantes dominateur, Nantes vainqueur, cela faisait longtemps.



Le cap des dix points



Avant cette rencontre, les jaunes et verts savaient qu’un bon résultat face à Saint-Etienne leur permettrait de gravir quelques marches dans le classement et ainsi de s’éloigner des trois dernières places. Il fallait pour cela confirmer la victoire récente contre Grenoble.



Dès la première minute de jeu, Nantes entraîne une grosse frayeur dans la surface stéphanoise par l’intermédiaire de Christian Bekamenga. Le joueur s’infiltre dans la zone décisive adverse mais se heurte au gardien de Saint-Etienne, Viviani (1’). Dans un stade de la Beaujoire qui encourage fortement son équipe, les débats sont plutôt équilibrés en ce début de période. Saint-Etienne réagit aux offensives nantaises via Gomis souvent lancé dans la profondeur (13’, 14’). Dernis tente lui aussi de déborder pour les Verts puis de faire trembler Jérôme Alonzo, en vain (19’). C’est ensuite Nantes qui se montre dangereux avec une bonne tête de Bekamenga (20’). Les Canaris prennent l’ascendant, et vont finalement trouver le chemin des filets avec toujours le même Bekamenga, qui reprend de la tête un très bon centre de Frédéric Da Rocha (1-0, 28’). Une ouverture du score méritée pour une équipe nantaise qui va continuer à faire reculer la défense stéphanoise et mettre du mouvement dans son jeu jusqu’à la mi-temps. A la pause, les Canaris sont bien partis vers le succès.



Au retour des vestiaires, les jaunes et verts vont, après quelques minutes de présence stéphanoise, se montrer dominateurs. Une position qu’ils vont d’ailleurs conserver durant toute la fin de la partie. A l’image de Bagayoko qui, sur un contre, sert Klasnic auteur d’une frappe puissante tout près du but (60’). Le FCN a la maîtrise du jeu et de son adversaire. A la 65’, Da Rocha et Bekamenga tentent de renouveler la séquence du premier but avec un centre du milieu nantais en direction de l’attaquant qui ne cadre cette fois-ci pas. Après une frappe de Bagayoko (80’), l’ASSE va jeter ses dernières forces dans la bataille et montrer un petit mieux dans les dernières minutes. Mais Nantes, grâce à une défense solide, va tenir bon en cette fin de partie.



Victoire 1-0 donc, qui permet aux hommes d’Elie Baup de tenir leur match référence. La Beaujoire peut souffler et faire le plein de confiance, à l’orée de rendez-vous importants (déplacement à Lorient samedi prochain, puis réception de Marseille le mercredi suivant).



L1 / 9eme journée

NANTES – SAINT ETIENNE : 1-0




Stade de la Beaujoire

38 000 spectateurs

Temps nuageux

Pelouse en bon état

Arbitre : M.Lannoy




But : Bekamenga (27e) pour Nantes



Avertissements : Faty (31e), Djordjevic (84e), Moullec (90e) pour Nantes – Machado (37e), Linganzi (72e), Mirallas (76e), Monsoreau (77e) pour Saint-Etienne



Expulsion : Aucune



Reynald MAILLOT,

Avec la participation d'Emmanuelle Hingant
Posté le 19-10-2008