Ligue 1 / 10e journée : Lorient 3-0 Nantes




Grosse défaite du FC Nantes qui s’est incliné lourdement face à Lorient dans le cadre de la 10e journée. Une défaite 3-0 qui relance un climat de doute qui commençait à se dissiper ces dernières semaines. Simple accident de parcours ou véritable rechute, l’avenir le dira. Mais force est de constater que Nantes a été largement dominé hier soir. Une prestation qui contraste avec la semaine dernière.



Nantes dominé et lourdement battu



Le FC Nantes, pouvait avec cette rencontre confirmer sa nouvelle forme en ce championnat version 2008/2009. Mais face à Lorient, à l’image d’une défense catastrophique, Nantes a sombré.



En début de partie, les débats semblent assez équilibrés. Nantes prend le contrôle dans les premières minutes mais Lorient réagit vite pour donner au public du Moustoir une première demi-heure assez partagée. Malgré tout, les meilleures occasions sont du côté des Merlus. Jérôme Alonzo bloque avec talent une tête (10’) avant de repousser une reprise d’Abriel une dizaine de minutes plus tard. Le ballon revient dans la foulée sur ce même joueur qui trouve cette fois-ci le poteau (22’). Le vent commence à tourner en faveur de Lorient alors que Nantes tente de réagir avec une frappe de Bekamenga (22’). Ce n’est pas suffisant pour stopper les ardeurs des Merlus qui deviennent de plus en plus dangereux. Par conséquent, ils trouvent le chemin des filets peu après la demi-heure de jeu, lorsque Morel situé au deuxième poteau transmet de la tête pour Abriel qui trompe Jérôme Alonzo d’une reprise (1-0,31’). Durant le dernier quart d’heure de la mi-temps, les Canaris ne trouvent aucune solution pour réagir et rentrent au vestiaire sur ce score à l’avantage de Lorient.



A l’image d’un Gravgaard très fébrile, la deuxième mi-temps du FC Nantes n’est guère réjouissante. Jamais réellement capables d’inverser la tendance, les jaunes et verts vont encaisser deux nouveaux buts. Jérémy Morel profite d’une bonne position de tir, suite à un mauvais dégagement de Graavgard pour tromper Alonzo (54’, 2-0). Le break est fait pour une équipe lorientaise qui se montre très sereine dans la suite des débats. Malgré une frappe de Faty (65’), Nantes manque de réussite dans ses rares occasions franches, et voit peu à peu Lorient retrouver un contrôle total de la partie. Une situation qui conduit au troisième but. Gameiro réceptionne un excellent ballon d’Abriel qui s’est une nouvelle fois débarrassé trop facilement de Graavgard, ajuste le but et marque le troisième but de sa formation (76’, 3-0). Nantes ne s’en remettra pas et au coup de sifflet final, le succès revient tout logiquement à Lorient.



Une défaite très large qui relance nos inquiétudes sur les capacités de Nantes en ce championnat. Les jaunes et verts doivent vite oublier cette partie et se remettre dans la course ce mercredi contre… Marseille.



Reynald MAILLOT
Posté le 26-10-2008