L1 / 14e journée : Nice - Nantes




Aiglons contre Canaris



Toujours en proie à de nombreuses difficultés, les joueurs nantais se sont néanmoins montrés sous un meilleur jour face à Toulouse le week-end dernier. C’est une des premières fois cette saison ou Nantes s’est procuré autant si ce n’est plus d’occasions que son adversaire. Une mobilisation collective sans précédent avec une équipe ligérienne qui a pris le jeu à son compte. Une fois n’est pas coutume, les Jaunes et Verts ont rapidement ouvert le score dans une soirée où Moullec a fait son show. Malheureusement, rapidement rejoint, les hommes d’Elie Baup n’ont pas réussi à concrétiser leur domination en marquant un second but. Un point de pris ou deux de perdus, toujours est-il qu’il va falloir aller chercher à l’extérieur les points gaspillés à domicile.



C’est sur la côte d’azur que se rendent les Canaris dimanche à 17h pour y affronter les Aiglons niçois. Un combat dans lequel il ne faudra pas laisser trop de plumes. A priori, les Niçois partent avec le statut de favoris dans cette rencontre comptant pour la 14ème journée de Ligue 1. Les hommes de Frédéric Antonetti sont de nouveau bien lancés dans ce championnat pour assurer leur maintien. Huitième la saison dernière avec 55 points, l’effectif niçois semble s’être adapté malgré une véritable saignée durant l’intersaison avec les départs de Lloris, Balmont, Ederson, Koné et la retraite de Laslandes. Un début de championnat vraiment réussi puisque Nantes au bord de la relégation compte déjà dix points de retard sur l’OGC Nice.



Alors quelles seront les clés de ce match ? Il faudra d’abord éviter de reculer et de sombrer sous la pression niçoise dès les premières minutes de la rencontre. Elie Baup le sait, son équipe devra défendre assez haut pour ne pas concéder trop d’occasions et surtout ne pas encaisser de but trop rapidement. Une fois mené au score, les joueurs nantais n’ont jamais trouvé les ressources suffisantes pour relever la tête. Le premier but semble à chaque fois être un coup de massue qui anéantit les espoirs nantais. Il faudra aussi ne pas se contenter de regarder les locaux faire tourner le ballon. Nantes devra prendre des initiatives comme face à Toulouse afin de ne pas revenir bredouille.



Le FCN face à son adversaire :



OGC Nice



Forme du moment : facilement vainqueurs (3-0) de Créteil en Coupe de la Ligue, les Niçois ont réussi face aux modestes Cristoliens contre lesquels les remplaçants nantais s’étaient inclinés. Le décor est posé.

Le + : Nice emmené par le redoutable Loïc Rémy (6 buts en championnat cette saison) pointe à la 5e place du classement. De plus, aucune équipe ne s’est imposée au Stade du Ray depuis le début de la saison.

Le - : les Niçois bénéficieront d’une préparation tronquée pour ce match pour avoir affronté Créteil cette semaine en CDL. Nantes aura une nouvelle fois l’avantage de la condition physique pour cette rencontre.



FCN



Forme du moment : deux nuls et deux défaites lors des quatre dernières journées, à ce rythme là, les chances de maintien vont vite s’envoler. Il faut désormais que Nantes puisse s’imposer au moins une fois tout les 3 matchs pour espérer rester en Ligue 1.

Le + : l’absence de Klasnic (suspension) permettra à un autre attaquant de s’exprimer au poste d’avant-centre et à l’international croate d’évacuer la pression qui s’accumule sur ses épaules.

Le - : les errances de Gravgaard en défense centrale sont un véritable problème. Le recrutement d’un défenseur central apparaît de plus en plus comme une priorité au mercato.



Arnaud FROGER,

Avec la participation d'Emmanuelle HINGANT
Posté le 15-11-2008