L1 / 14e journée : Nice 2-1 Nantes




Nouvelle défaite du FC Nantes qui reste dans une situation critique au classement en pointant à là 16e place, à désormais quatre points du rang supérieur… Les Nantais, sans avoir été très mauvais, n’ont pas non plus brillé. La défense, toujours trop laxiste, pénalise encore ce soir sévèrement le FCN sur le premier but niçois. Les hommes d’Elie Baup doivent donc continuer à travailler, pour espérer décoller au classement.



Nantes s’enlise



Le FC Nantes, dans une situation délicate au classement, se devait pour cette rencontre de réaliser une bonne prestation. Mais face à Nice, surprenant en ce moment et qui restait sur deux succès contre Lorient et Paris, la partie s’annonçait délicate.



Le début de la rencontre va rapidement tourner en faveur du FC Nantes. Les Nantais vont en effet très vite se montrer dangereux à l’image d’un premier bon mouvement entre Bagayoko et Bekamenga qui n’aboutit pas (6’). Mais dans les instants qui suivent, les Canaris obtiennent un bon coup franc à une trentaine de mètres des buts adverses. Guirane N’Daw se charge de tirer et propulse le ballon au fond des filets ! (1-0, 8’). Nantes continue alors à être très dangereux. En témoigne une frappe de Da Rocha, qui oblige Letizi à se montrer décisif (14’). Malgré ce très bon premier quart d’heure nantais, Nice revient dans le match par l’intermédiaire d’Habib Bamogo. L'ancien Nantais reprend de la tête un coup franc d’Hellebuyck en profitant de la passivité de la défense nantaise, une nouvelle fois très critiquable sur cette action (1-1, 20’). Nantes peine alors à se remettre dans la partie, subissant quelque peu le jeu niçois. Les Aiglons donnent d’ailleurs des sueurs froides à la défense des Canaris avec par exemple une bonne frappe de Mouloungui boxée par Alonzo (26’). Peu après la demi-heure de jeu, c’est Modeste qui tente de donner l’avantage à son équipe. Une frappe toutefois hors cadre (33’). Les coéquipiers de Frédéric Da Rocha, en cette fin de première mi-temps, sont dominés par la formation niçoise qui conserve bien le ballon. A la pause, le score est donc de 1-1.



Au retour des vestiaires, la partie est assez équilibrée. Nice tente malgré tout de mettre Nantes sous pression. Les occasions franches sont cependant plutôt rares et il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir quelques séquences dangereuses de part et d’autre. Pour les Canaris, on peut noter un très bon centre de Moullec qui ne trouve malheureusement aucun attaquant nantais (59’). Nice répond par une très bonne tête d’Echouafni (63’). Nantes reste bien présent dans la partie avec Bagayoko qui se faufile dans la surface, mais ne parvient pas à concrétiser son intention (63’). Après un début de période très moyen, les Nantais se sont bien repositionnés dans cette seconde période. Malgré tout, le point du match nul s’éloigne lorsque Mouloungui, bien servi par Ben Saada, trompe Alonzo (2-1, 79’). Nantes donne tout dans les derniers instants pour revenir, mais rien n’y fait, Nice l’emporte et aggrave la situation nantaise au championnat.



L1 / 14eme journée

NICE - NANTES : 2-1




Stade du Ray

13 000 spectateurs environ

Temps humide

Pelouse en bon état

Arbitre : M.Auriac




Buts : Bamogo (20eme) et Mouloungui (81eme) pour Nice - N'Daw (8eme) pour Nantes



Avertissements : R.Faty (9eme), Bagayoko (12eme) et N'Daw (38eme) pour Nantes



Expulsion : Aucune



Reynald MAILLOT,

Avec la participation d'Emmanuelle Hingant
Posté le 16-11-2008