L1 / 15e journée : Nantes - Nancy




Le début d’un nouveau championnat



C’est simple, malgré le changement d’entraîneur Nantes affiche toujours ou presque les mêmes lacunes match après match. Après dix rencontres à la tête des Jaunes et Verts, on ne peut pas vraiment dire que le bilan d’Elie Baup soit bien meilleur que celui de son prédécesseur. L’homme à la casquette est pourtant connu pour son style défensif, n’est pas encore parvenu à imposer une rigueur suffisante à l’arrière garde nantaise. A Nice, les Canaris avaient fait le plus dur en ouvrant le score rapidement par N’Daw sur coup-franc, mais pour la nième fois cette saison, la défense nantaise a offert à son adversaire sur un plateau le bâton pour se faire battre. Le problème est collectif certes (Nantes défend trop), mais force est de constater que le rendement individuel de certains joueurs dont Gravgaard en défense est assez régulier depuis le début de la saison… Dans la médiocrité malheureusement.



A l’aube d’un mini championnat qui s’engage au moins d’ici la trêve entre les cinq dernières équipes du classement légèrement décrochées, Nantes affronte Nancy pour ouvrir ce tableau des mal classés à une sixième équipe. Nancy est en effet 15ème avec 16 points juste devant le FCN qui en compte 12. Les données sont claires, Nantes qui affrontera Le Havre dans la foulée de la réception des Lorrains puis Sochaux juste avant la trêve devra prendre des points face à ses adversaires directes pour mieux les enfoncer par la même occasion. Trois matchs qui vont compter double d’ici le mercato hivernal comme l’a reconnu Frédéric Da Rocha cette semaine. Il y a deux ans, les revers face aux adversaires qui luttaient pour le maintien avait en partie coûté la descente aux Canaris.



Face à Nancy à la Beaujoire, il faudra donc donner deux fois plus d’énergie, afficher une solidité à toute épreuve et s’employer à faire la différence pour l’emporter. C’est un des matchs-clés pour que l’écart avec le milieu du tableau de se creuse pas définitivement. Tactiquement, on assistera peut-être à une équipe reconfigurée dans un 4-4-2 en ligne avec Capoue et Da Rocha sur les côtés et des changements en défense comme en attaque. Côté Lorrain l’enjeu du match n’est pas moindre non plus si l’ASNL ne veut pas faire partie de ce mini championnat des équipes à la traîne.



Le FCN face à son adversaire :



FCN



Forme du moment : deux nuls et trois défaites sur les cinq derniers matchs, il faut mettre fin cette série catastrophique le plus vite possible.

Le + : du mieux dans le jeu face à Nice mais pour un résultat toujours aussi décevant à l’arrivée. Tant que la défense n’est pas stabilisée, Nantes doit continuer d’attaquer pour espérer marquer un but de plus que son adversaire.

Le - : la démission du docteur Bryand cette semaine en dit long sur l’ambiance qui règne dans les couloirs de la Jonelière.



ASNL



Forme du moment : Nancy relève la tête depuis trois rencontres (deux victoires face à Bordeaux et Valenciennes et un nul à Caen la semaine dernière) après un début de championnat laborieux.

Le + : avec seulement 14 buts encaissés, l’équipe entraînée par Pablo Correa possède une défense honorable pour une équipe mal classée contrairement au FCN.

Le - : un problème commun avec les Canaris, Nancy ne dispose plus d’un buteur depuis le départ de Kim cet été. Avec deux réalisations chacun, B. Gavanon et Y Hadji sont les meilleurs réalisateurs du club lorrain pour l’instant.



Arnaud FROGER
Posté le 22-11-2008