Ligue 1 / 16e journée : Le Havre - Nantes




En Normandie pour marquer des points !



La situation commence à être compliquée pour les cinq équipes qui ferment la marche en Ligue 1. Nantes qui avait l’occasion de creuser un écart de trois points sur ses adversaires en battant Nancy dimanche dernier a loupé le coche. Bilan de cette défaite 1-0, des Lorrains totalement relancés avec désormais sept points d’avance sur le premier relégable et des Canaris au bord du précipice à la 17ème place. Avec seulement douze points en 15 journées, les hommes d’Elie Baup filent tout droit vers la Ligue 2. Le match qui s’annonce face au Havre samedi soir sera capital dans l’optique du maintien.



Les Jaunes et Verts doivent impérativement s’imposer à Jules Deschaseaux pour le compte de la 16ème journée s’ils veulent éviter la zone rouge d’ici la trêve. Les Normands ayant le même nombre de points que les Ligériens, c’est un adversaire direct dans ce mini championnat des équipes mal classées. Inutile de préciser qu’une défaite aurait donc des conséquences fâcheuses pour cette équipe nantaise en panne de victoire depuis maintenant six matchs. Les coéquipiers de Frédéric Da Rocha ne peuvent plus se permettre de laisser échapper la victoire. Contre Nancy, la domination nantaise laissait espérer au moins le match nul. Les trois points semblaient même promis aux Canaris après une première période très accomplie en termes d’occasions de but et de possession de balle. Malheureusement il aura suffit d’une incursion nancéenne dans la surface d’Alonzo pour voir s’envoler les espoirs nantais. A défaut de problèmes défensifs majeurs, Nantes s’est montré incapable de conclure la moindre occasion.



Face au Havre, il faudra aborder la rencontre de la même manière que contre Nancy. De l’envie de créer du jeu sur les côtés, de la disponibilité et un positionnement assez haut sur le terrain afin de se procurer un maximum d’occasions. Cette équipe n’est pas faite pour subir et opérer en contre-attaque. Les Nantais ont craqué sous la pression adverse à chaque fois qu’ils ont voulu se contenter de défendre regroupés dans les 30 derniers mètres. Reste le problème de finition à régler pour pouvoir l’emporter au Havre. Les attaquants nantais ont répété leurs gammes devant le but pendant toute la semaine. Espérons que ce travail porte ses fruits en championnat.



Le FCN face à son adversaire :



Le HAC



Forme du moment : les champions de France de Ligue 2 en titre connaissent, comme leurs homologues nantais, des difficultés dans ce championnat. Les Havrais ne devancent les Canaris qu’à la différence de but. Cette confrontation directe entre deux équipes qui se battent désormais pour se sauver donnera un avantage mathématique et psychologique au vainqueur.

Le + : l’avantage des Normands sur les Ligériens, posséder des attaquants en confiance ! Amadou Alassane (5 buts) et Jean-Michel Lesage (4 buts) ont marqué 75 % des buts de leur équipe.

Le - : les hommes de Jean-Marc Nobilo restent sur deux défaites consécutives à domicile contre Monaco et Paris. Deux matchs où la défense a été malmenée en encaissant 6 buts.



FCN



Forme du moment : avec ce nouveau revers face à Nancy, les Nantais se sont irrémédiablement rapprochés de la zone fatidique. Un triste bilan de deux points pris sur quinze possibles lors des cinq dernières rencontres.

Le + : les joueurs d’Elie Baup ont offert le visage d’une équipe plus soudée et joueuse lors des deux derniers matchs. Mention honorable à N’Daw et Bagayoko qui ont tiré l’équipe vers le haut lors de ces rencontres.

Le - : plus de contenu et d’animation mais un cruel manque d’efficacité devant le but. Un problème que Klasnic ne peut pas régler à lui tout seul. Sans lui jeter l’opprobre, il est plus que temps pour lui de retourner la confiance qui lui est accordée. Surtout si l’équipe se met à jouer…



Arnaud FROGER,

Avec la participation d'Emmanuelle HINGANT
Posté le 28-11-2008