L1 / 24e journée : Valenciennes - Nantes




Rebondir dans le Nord



Fort d’un match complet au Mans, c’est avec l’esprit léger que les Nantais ont abordé la dernière rencontre contre le PSG samedi dernier. A cause d’une entame de match trop à la légère justement, les 30 000 spectateurs de la Beaujoire ont eu l’occasion de constater le fossé qu’il y avait entre le promu nantais et les étoiles de la capitale après la claque 4-1. Les regards sont désormais tournés vers une série de matches décisifs pour l’avenir du club de la Cité des Ducs.



Premier acte ce samedi à 19 heures où les coéquipiers de Frédéric Da Rocha se déplacent à Valenciennes pour le compte de la 24ème journée de Ligue 1. Un match capital étant donné la situation des deux clubs. D’un côté, Nantes est loin d’être à l’abri d’un retour dans la zone rouge puisque même s’il y a pour l’instant un écart de six points avec le premier relégable (Sochaux), cette avance pourrait bien vite être réduite à peau de chagrin. Valenciennes, Caen et Le Mans comptent en effet tous un match de retard. Un mauvais résultat au stade Nungesser ce week-end et les Jaune et Vert verraient sans doute la menace se rapprocher. Côté nordiste, Valenciennes est englué dans la zone fatidique depuis le mois d’octobre et il est toujours difficile de voir le bout du tunnel dans ces conditions. Cependant, l’espoir semble être revenu avec l’arrivée de Jean-Claude Darcheville au mercato. L’ancien attaquant bordelais paraît en mesure d’apporter le petit plus de puissance et de finition qui manquait aux VAFC jusque-là.



Le FCN devra donc se méfier de cette nouvelle arme offensive et se montrer beaucoup plus agressif dans le pressing pour pouvoir faire un résultat ce week-end. Les Canaris lutteront à armes égales cette fois-ci et l’occasion est trop belle d’enfoncer un peu plus les hommes d’Antoine Kombouaré. Il faut retrouver la solidité et le dynamisme qui leur avaient permis de réaliser une prestation convaincante au Mans. Difficile pourtant de savoir si les Ligériens seront capables de relever la tête. Une chose est sûre néanmoins, tout comme la montée l’année dernière avait été obtenue grâce à des victoires contre les poursuivants dans la deuxième partie de saison (Grenoble, Troyes, Bastia, Sedan…), cette année encore c’est contre des adversaires directs qu’il va falloir faire le plein de points pour espérer se sauver. Avec Valenciennes, Caen, Grenoble et Saint-Etienne, les quatre prochains matchs seront déterminants.



Le FCN face à son adversaire :



FCN



Forme du moment : avec deux victoires (contre Monaco et Le Mans) et deux défaites (Bordeaux et le PSG) en championnat, les Nantais jouent au yoyo depuis la reprise.

Le + : 10 points pris sur 12 possibles lors des quatre derniers matches à l’extérieur, le FCN évolue mieux hors de ses bases.

Le - : les forfaits de Tall et de Moullec laisse le poste d’arrière droit dépourvu de spécialiste. On a vu toutes les difficultés de Guillon (gaucher) à assurer l’intérim la semaine dernière. Par ailleurs les absences de N’Daw (blessé) et Bagayoko (suspendu) sont un handicap supplémentaire.



VAFC



Forme du moment : invaincus depuis la reprise, les Valenciennois ont repris espoir. Les hommes d’Antoine Kombouaré semblent enfin lancés pour éviter la relégation.

Le + : le choix de Darcheville comme joker semble judicieux. Même si l’ancien attaquant des Rangers n’a pas encore trouvé le chemin des filets, il est expérimenté et puissant et aidera sans aucun doute ses nouveaux partenaires à atteindre leur objectif.

Le - : la pression du calendrier ! Lyon, Bordeaux, Monaco, le PSG et Saint-Etienne, voilà les cinq derniers matches du VAFC cette saison. Autant dire que si les Nordistes sont toujours relégables fin avril, ils le seront très probablement un mois plus tard à l’heure de faire les comptes.



Arnaud FROGER,

Avec la participation d'Emmanuelle HINGANT
Posté le 13-02-2009