L1 / 26e journée : Nantes - Grenoble




Reconquérir la Beaujoire



Après le nul face à Caen, ce deuxième opus contre Grenoble demain soir sera capital. Il faudra donc prendre plus de risques pour l’emporter avant d’aller affronter l’ASSE dans le chaudron.



Les Isérois, qui avaient commencé la saison sur les chapeaux de roues (4ème au soir de la septième journée), ont connu un hiver particulièrement difficile. Désormais les hommes de Mehmet Bazdarevic se retrouvent exactement dans la même position que leurs homologues nantais. Avec 28 points au classement, c’est seulement la différence de but qui place les Grenoblois (avec -8) juste devant le FCN (-11). L’occasion est donc rêvée une nouvelle fois de prendre ses distances avec un concurrent direct pour le maintien. Nantes voit la zone de relégation se rapprocher à grand pas avec seulement trois points d’avance sur les Verts. Une victoire samedi soir à l’occasion de cette 26ème journée redonnerait de l’oxygène aux Canaris et permettrait d’aborder la prochaine rencontre avec un avantage psychologique.



Pour cela, les hommes d’Elie Baup devront éviter le syndrome de la Beaujoire qui veut que Nantes ait plus de mal à l’emporter à domicile qu’à l’extérieur cette saison. Les supporters nantais ont assisté à une victoire de leur équipe pour la dernière fois le 6 décembre. A l’époque Frédéric Da Rocha et ses partenaires s’étaient imposés contre l’Olympique Lyonnais. Dans ce combat entre promu, le FCN dispose cette fois-ci d’une plus grande marge de manœuvre pour s’imposer. Il faudra se montrer plus entreprenant, défendre plus haut et se montrer très créatif pour espérer déstabiliser le GF38. Nantes dispose d’atouts suffisants pour s’imposer et ne pas se contenter d’opérer en contre-attaque contre cette équipe grenobloise. Les Canaris doivent aussi se racheter devant leurs supporters après plusieurs prestations bien ternes à domicile. Il semble en effet que la quête du maintien passera par la reconquête de la Beaujoire.



Le FCN face à son adversaire :



FCN



Forme du moment : trois matchs consécutifs sans victoire, il va falloir aller chercher les trois points samedi pour se rapprocher du seuil fatidique des 42 unités.

Le + : Bekamenga, incontestablement l’homme en forme du moment depuis sa rentrée remarquée contre Valenciennes. Une passe décisive et un but en deux matchs pour ses statistiques personnelles.

Le - : les retours qui se font toujours attendre. Si N’Daw, Moullec et Maréval pourraient retrouver le groupe ce week-end, ils ne seront de toute façon pas à 100 %. Par ailleurs Vainqueur, Klasnic et Capoue sont tous incertains pour cette rencontre. Alonzo n’est pas encore en pleine possession de ses moyens pour garder les cages et Bagayoko toujours suspendu.



GF38 :



Forme du moment : toujours pas une seule victoire pour les Grenoblois en championnat cette année ! Le GF 38 reste toutefois sur une prestation encourageante contre le PSG à domicile (0-0).

Le + : Grenoble a été le club le plus actif de la Ligue 1 du côté des arrivées lors du mercato hivernal. Ainsi, l’effectif isérois a été renforcé par les transferts de Grandin et Cesar (prêtés par Marseille), Kucukovic (Bayern Munich) et Boya (Rapid Bucarest).

Le - : avec seulement 14 buts inscrits en 25 journées, Grenoble est de loin la moins bonne attaque de ce championnat.



Arnaud FROGER,

Avec la participation d'Emmanuelle HINGANT
Posté le 28-02-2009