L1 / 26e journée : Nantes 1-1 Grenoble




Très mauvaise opération du FC Nantes ce soir à l’occasion de la 26e journée du championnat de France de Ligue 1. Les Canaris ont en effet concédé le nul 1-1 face à Grenoble, alors que dans le même temps, ses principaux concurrents au maintien l’ont emporté. Ce match nul est encore plus amer quand on sait que Grenoble a égalisé à la dernière minute de jeu. La déception est palpable chez les supporters nantais aujourd’hui. Avec ce résultat, Nantes s’offre une fin de saison à hauts risques…



Un nul qui coûte très cher



Cette rencontre marquait sans doute l’un des tournants de la saison. Du côté du FCN, une victoire aurait permis de se rapprocher sérieusement de la dixième position tout en plaçant un écart significatif avec Grenoble. A l’inverse, une contre-performance à domicile aurait plongé la Maison jaune dans le doute.



Nantes donne le ton de la partie grâce à une bonne frappe de Babovic (1’). Grenoble réagit à cette occasion par un centre de Moreira pour la tête de Boya (7’). Le rythme de la partie est pourtant faible, et les véritables occasions rares. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir le FCN se montrer dangereux par l’intermédiaire d’Abdoun qui manque de réceptionner un bon centre de Babovic (33’). Dans la foulée, Da Rocha effectue une tête captée par Wimbée (34’). Nantes parvient tout de même avant la pause à ouvrir le score grâce à Ivan Klasnic. A la suite d’une reprise de N'Daw sur un corner frappé par Abdoun, Ivan Klasnic récupère la balle de N’Daw repoussée par Wimbée et ajuste le but avec succès (1-0, 39’). A la pause, les Canaris peuvent se satisfaire d’un résultat qui les placerait dixièmes au classement.



Au retour des vestiaires, Nantes tente de contrôler le jeu et d’imposer sa domination à l’image d’un duel entre Djordjevic et le gardien grenoblois, qui se solde par un échec du joueur nantais qui butte sur Wimbée (49’). Avant l’heure de jeu, Nantes s’illustre via N’Daw sur coup-franc mais Wimbée veille (57’). Après l’heure de jeu, Nantes semble vouloir se contenter de ce faible avantage, en subissant peu à peu la volonté grenobloise de revenir au score. Un choix stratégique risqué à l’heure où Grenoble monopolise le ballon. Ces derniers sont d’ailleurs tout près d’obtenir un penalty lorsqu’Alonzo fauche Moreira (61’). Heureusement pour les Canaris, l’arbitre ne siffle pas et laisse le jeu se poursuivre. Le GF 38 multiplie ses assauts comme le démontre une frappe de Courtois (67’). La fin de match n’est pas très agréable à regarder et tourne presque à l’ennui. Grenoble, malgré sa domination, peine à créer des situations intéressantes. On semble se diriger vers une victoire nantaise quand, à la dernière minute de jeu, Nantes fait les frais de sa stratégie défensive en encaissant un but sur corner. Lors du dernier coup de pied arrêté, Paillot profite de la panique nantaise pour placer une tête décroisée qui trompe Alonzo (1-1, 94’).



La déception est immense pour la Beaujoire qui, après un match terne en termes de jeu, doit se contenter d’un match nul aux allures d’une défaite. Nantes perd gros ce soir. Les uns parleront d’une véritable faute professionnelle de la part des Canaris. Les autres parleront d’une minute de trop. Quoi qu’il en soit, Baup va devoir remobiliser ses troupes, car derrière, les concurrents au maintien l’ont emporté et reviennent très vite sur Nantes. La Maison jaune avait ce soir une belle opportunité de remonter au classement. Etre passé à côté de celle-ci pourrait coûter cher.





L1 / 26eme journée

NANTES - GRENOBLE : 1-1




Stade de la Beaujoire

23 717 spectateurs

Temps doux

Pelouse en excellent état

Arbitre : M.Cailleux



Buts : Klasnic (39eme) pour Nantes – Paillot (95eme) pour Grenoble



Avertissements : Guillon (46eme) et R.Faty (88eme) pour Nantes - Batlles (40eme) et Feghouli (56eme) pour Grenoble



Expulsion : Aucune



Reynald MAILLOT,

Avec la participation d'Emmanuelle Hingant
Posté le 01-03-2009