L1 / 29e journée : Marseille 2-0 Nantes




Le FC Nantes s’enfonce un peu plus dans le doute et l’incertitude après une nouvelle défaite contre l’Olympique de Marseille au stade Vélodrome dans le cadre de la 29e journée. Logiquement, Nantes n’a pas fait le poids face à un des gros calibres de ce championnat édition 2009. L’exploit tant attendu ne s’est donc pas produit et oblige Nantes à faire beaucoup mieux lors des prochaines rencontres. Alors que le calendrier à venir s’annonce difficile, l’inquiétude gagne aujourd’hui les rangs nantais.



Un niveau d’écart



Marseille savait que dans le cadre de la course au titre, un succès contre le FCN était indispensable. Pour ponctuer une semaine riche en réussites (victoire contre Paris, qualification en coupe UEFA), un succès de la cité phocéenne ravirait les supporters de l’OM. Nantes, de son côté, était condamné à l’exploit.



L’OM donne le ton de la rencontre lorsque Mears déborde sur le côté pour centrer en direction de Brandao. Ce dernier remet à Koné qui tente sa chance. Sa tentative passe au-dessus du but (2’). Malgré la volonté marseillaise d’imposer le jeu, les Canaris parviennent à résister aux offensives des hommes d’Eric Gerets. Par conséquent, les occasions franches sont plutôt rares. Nantes s’illustre toutefois rarement par quelques timides incursions, sur coups de pied arrêtés, ou encore sur une frappe lointaine de N’Daw (24’). Marseille se montre un peu plus dangereux en fin de première période avec un tir de Niang qui termine dans le petit filet d’Alonzo (39’). A la pause, Nantes peut se féliciter d’avoir bien résisté et de tenir un point précieux. Mais la route est encore longue pour y parvenir, sans doute trop longue.



Au retour des vestiaires, la pression de l’OM est plus palpable. Valbuena récupère un centre de Zenden et oblige Alonzo à la parade (46’). Quelques instants plus tard, Valbuena toujours, à la suite d’un duel aérien entre Alonzo et Brandao, récupère la balle et tente un lobe hors cadre (52’). Les intentions olympiennes se concrétisent pourtant dans la foulée, sur un coup-franc de Zenden. Civelli reprend de la tête ce coup de pied arrêté qui termine ainsi dans les filets du gardien nantais qui ne peut rien faire (1-0, 55’). L’OM prend l’ascendant et double la mise. Brandao reprend de la tête un centre de Zenden qui avait semé la panique dans la défense nantaise (55’, 2-0). Nantes a craqué en l’espace de quelques minutes. Les jeux sont faits et Marseille peut contrôler tranquillement sa fin de match.



Nantes a désormais deux semaines pour repenser sa stratégie de fin de saison et espérer sauver sa tête.



L1 / 29eme journée

MARSEILLE - NANTES : 2-0




Stade Vélodrome

45 000 spectateurs environ

Temps frais

Pelouse en bon état

Arbitre : M.Enjimi




Buts : Civelli (55eme), Brandao (59eme) pour Marseille



Avertissements : Vainqueur (34eme), Da Rocha (48eme) pour Nantes



Expulsion : Aucune



Reynald MAILLOT,

avec la participation d'Emmanuelle Hingant
Posté le 22-03-2009