Ligue 1 / 2e journée : Nantes 1-1 Monaco




Le FC Nantes et Monaco se sont neutralisés dans le cadre de la deuxième journée du championnat de France de Ligue 1. Un score nul 1 à 1 qui place déjà le FC Nantes dans une position délicate. Classé actuellement 17e après deux journées, les Canaris ne peuvent pas se vanter d’un début de saison exceptionnelle. Der Zakarian demande du temps alors que la Beaujoire commence déjà à s’impatienter. Retour sur ce partage des points logique dans un match équilibré.



La Beaujoire devra se contenter d’un point



Ce match était tout un symbole pour le FC Nantes. Jouer un match de Ligue 1 dans l’antre des Canaris ne s’était plus vu depuis le 19 mai 2007. C’est pourquoi l’ensemble du public attendait une belle prestation des jaunes et verts. Monaco, fort de son succès contre Paris lors de la première journée, voulait confirmer face à Nantes.



Le début de la rencontre tourne très rapidement à l’avantage des Monégasques. Les Nantais vont en effet être très vite pris à froid lorsque Camel Meriem reprend de la tête un centre de Leko. Le joueur parvient à placer le ballon dans le but en profitant du laxisme de la défense nantaise (1-0, 5’). Les choses ne pouvaient pas plus mal débuter et la Beaujoire, malgré un sentiment de stupeur, tente de remettre ses joueurs dans le match. Cependant, Monaco verrouille toutes les actions nantaises en conservant le ballon. Le score est même tout proche de s’aggraver mais l’arbitre de la rencontre, Bertran Layec, refuse le second but monégasque pour une position de hors –jeu (16’). Le FC Nantes tente de donner un peu plus de dynamisme à son jeu, mais peine toujours à franchir le bloc installé par l’ASM. Les occasions sont rares pour le FCN qui ne s’illustre que sur coup de pied arrêté à l’image d’un bon coup-franc de Keserü stoppé (26’). Monaco reste très serein et calme durant la fin de la première période étant d’ailleurs pas loin de trouver le second but par une frappe de Meriem (45’). A la mi-temps, Nantes est mené assez logiquement.



Au retour des vestiaires, le FC Nantes va se montrer plus dynamique et enfin afficher un meilleur visage. Claudiu Keserü exécute une très belle volée captée par Ruffier (52’), sans doute la plus belle occasion nantaise depuis le début de la partie. Peu à peu, le jeu nantais, plus fluide, prend le dessus sur Monaco qui se montre moins présent. Du coup, les Nantais vont pouvoir égaliser lorsqu’Ivan Klasnic récupère une longue ouverture. Devant le gardien, il décale pour Keserü qui s’offre son premier but de la saison (1-1, 67’). Les Canaris dominent plutôt la fin de match avec deux très belles occasions. La première est un nouveau coup-franc signé Keserü qui oblige le portier de l’ASM à effectuer une jolie parade (84’). Le Roumain est encore sous les projecteurs quelques minutes plus tard lorsqu’il manque la balle du 2-1 en ratant son duel face à Ruffier (91’). On en restera là.



1-1, comme une mi-temps chacun. Les Monégasques auront su faire trembler le FCN durant les 45 minutes avant de subir le réveil des Nantais en seconde période. Il reste plusieurs réglages à effectuer du côté de Nantes. Sans avoir été trop mauvais, la position actuelle du FCN au classement oblige déjà Der Zakarian au succès lors des prochains matchs. Le premier gros test, Bordeaux, ce dimanche, devrait donner du fil à retordre aux Canaris et nous permettre de mieux juger encore cette formation nantaise.



L1 / 2eme journée

NANTES - MONACO : 1-1




Stade de la Beaujoire

28 796 spectateurs

Arbitre : M.Layec




Buts : Keserü (66eme) pour Nantes - Meriem (5eme) pour Monaco



Avertissements : Douglao (12eme), Babovic (73eme) et Maréval (77eme) pour Nantes - S.Ruffier (18eme), Gosso (45eme), Nenê (77eme) et J.Leko (90eme) pour Monaco



Expulsion : Aucune



Reynald MAILLOT
Posté le 18-08-2008