Ligue 1 / 3e journée : Bordeaux 2-0 Nantes




Une défaite qui aura peut-être de lourdes conséquences. Le FC Nantes s’est incliné pour la deuxième fois de la saison en trois rencontres face à Bordeaux lors de la troisième journée du championnat de France de Ligue 1. En s’inclinant sur le score de 2-0, les Canaris ont placé leur propre coach dans une situation très délicate. En effet, Michel Der Zakarian vient d’être publiquement désavoué par son président Waldemar Kita qui a déclaré regretter d’avoir reconduit Der Zakarian. Une atmosphère houleuse plane donc sur la Jonelière qui s’enfonce dans les abysses du classement.



Une défaite qui coûte cher



Face à Bordeaux, le FCN savait que les choses seraient difficiles. En terre girondine, face au dauphin de la précédente saison de L1, les jaunes et verts avaient peu de chance de briller. Mais les médiocres résultats des deux premières parties obligeaient déjà la formation nantaise à une belle prestation avec si possible quelques points.



Dès le début de la rencontre, Bordeaux tient son rang de favori en dominant Nantes par une mobilité dans le jeu. Du coup, la première occasion est la bonne. David Bellion perfore la défense nantaise en profitant d’une erreur de Graavgard. Heurtebis stoppe alors le joueur en commettant une faute entraînant tout logiquement un penalty transformé par Fernando Cavenaghi (1-0, 6’). Les Canaris démarrent très mal cette partie et peinent ensuite à se mettre dans le match tandis que Bellion place une tête qui refroidit encore plus les ardeurs nantaises (10’). Bordeaux est d’ailleurs tout proche du 2-0 lorsque Gorcuff ajuste une splendide frappe (16’). Le jeu bordelais est un ton au-dessus de celui du FCN durant toute la première période. Le FCN se montre d’ailleurs une nouvelle fois en danger lorsque Bellion ajuste une nouvelle frappe qu’Heurtebis repousse (36’). Le rythme baisse ensuite jusqu’à la mi-temps. On pourra noter la sortie sur blessure d’Abdoun, fauché par Wendel.



Au retour des vestiaires, le FC Nantes tente de nourrir quelques espoirs. Le jeu nantais semble un peu mieux. Cependant, les occasions franches restent du côté de Bordeaux qui donne une grosse frayeur à la défense nantaise. Gouffran manque en effet de peu le break en ratant le cadre devant Heurtebis (58’). A l’approche de la fin du match, la tension est perceptible. Une égalisation ou un second but bordelais sont deux scénarios équiprobables. Mais à ce jeu-là, c’est les Bordelais qui s’en sortent le mieux. Fernando reprend un corner et inscrit le deuxième but de son équipe (2-0, 86’) peu avant la fin de la partie. Les Nantais en se mettant en danger pour aller chercher l’égalisation auront donc payé cher l’initiative. Bordeaux s’impose logiquement face à une formation qui aura trop tardé à réagir.



Nantes se retrouve après trois rencontres déjà en position délicate. La semaine risque d’être tendue à la Jonelière avec la probable éviction de Der Zakarian.



L1 / 3eme journée

BORDEAUX – NANTES : 2-0




Stade Chaban-Delmas

29 000 spectateurs environ

Temps frais

Pelouse en bon état

Arbitre : M.Bré




Buts : Cavenaghi (6eme, sp) et Fernando (86eme) pour Bordeaux



Avertissements : Heurtebis (5eme), A.Capoue (52eme) et N’Daw (68eme) pour Nantes



Expulsion : Aucune



Reynald MAILLOT
Posté le 25-08-2008