L2 / 6e journée : Nantes 2-1 Strasbourg




Bonne opération du FC Nantes au classement grâce à sa victoire sur le RC Strasbourg 2-1 dans le cadre de la 6e journée du championnat de France de Ligue 2. Grâce à ce succès construit sur une très bonne première mi-temps, les Canaris montent sur la deuxième marche du podium, à un petit point de Caen. Avec désormais un capital de 13 points, boosté par ce troisième succès consécutif, Nantes monte en puissance.



Nantes deuxième !



Les Nantais avaient l’obligation de briller à l’occasion de cette rencontre face à Strasbourg. En effet, il s’agissait d’une opération rachat du FC Nantes. Waldemar Kita avait en effet invité les ex-abonnés à venir assister à la rencontre. Sur le plan sportif, le FCN se devait aussi tout simplement de confirmer les deux dernières victoires. Par ailleurs, l’enjeu comptable apparaissait lucratif, avec la possibilité de monter sur la deuxième marche du podium.



Mais Nantes est cueilli à froid dès le début de la rencontre. Strasbourg ne patiente que quatre minutes avant d’ouvrir la marque, jetant un froid dans l’enceinte de la Beaujoire. Khiter accélère et centre pour Ledy qui récupère et inscrit le premier but de la rencontre d’une frappe imparable (4’, 0-1). Pourtant les Nantais dominent la rencontre. Tall est tout près d’égaliser pour le FCN lorsqu’il reprend un centre d’Abdoun et ajuste une reprise repoussée de peu (12’). La domination nantaise aboutit logiquement à l’égalisation une dizaine de minutes plus tard quand Darcheville transmet à Zerka qui ne laisse aucune chance à Cassard (1-1, 22’). Nantes continue à être menaçant, de manière brillante. On peut noter une tête de Shereni (30’) et une reprise de Darcheville (37’). Les bonnes intentions nantaises leur permettent même d’obtenir un penalty quand Zerka est fauché dans la surface par Pelé. Darbion transforme le tir au but, offrant l’avantage aux Nantais (2-1, 43’).



Au retour des vestiaires, le FC Nantes va désormais se contenter de gérer son avantage. Le FCN parvient malgré tout à se créer une occasion à la 67’ lorsqu’une bonne tête de Sambou est repoussée de justesse. Pourtant, c’est Strasbourg qui met la pression en fin de match sur une formation nantaise qui a reculé d’un cran. Le FCN réussit pourtant à conserver son avantage jusqu’au bout et signe une précieuse victoire et réalise la bonne opération de la 6e journée du championnat.



Reynald MAILLOT
Posté le 15-09-2009