L2 / 4e journée : Nantes 5-0 Istres




Nantes a signé une flamboyante victoire vendredi soir à l’occasion de la 4e journée du championnat de France de Ligue 2. Un succès étincelant sur le score fleuve de 5-0 face à Istres. A domicile, le FCN a donc ravi son public et a donné des signes encourageants pour la suite de l’année. Retour sur cette rencontre où les Canaris ont brillé.



La Beaujoire ravie !



Avec un déplacement difficile en début de semaine contre Vannes (1-1) où les Canaris ont disputé une grande partie de la rencontre à dix contre onze, les Nantais retrouvaient le stade de la Beaujoire avec cette fois l’intention de l’emporter. Istres, de son côté, pouvait compter sur un peu plus de repos pour résister aux intentions nantaises.



Nantes cherche au cours des premières minutes à animer la rencontre alors qu’Istres a plutôt tendance à fermer le jeu afin de contrer les velléités nantaises. Malgré une tête de Shereni (9’), et une frappe de Klasnic (14’), les Nantais ne trouvent pas le chemin du but. Nantes procède alors ensuite par centres sans plus de succès. Mais le match bascule finalement en faveur du FCN lorsque Klasnic profite d’un bon mouvement de N’Diaye pour ajuster une frappe à ras du sol qui ne laisse aucune chance au portier adverse (1-0, 26’). La machine nantaise est désormais lancée. A la pause, Nantes mène donc logiquement la partie.



En deuxième période, les hommes de Rohr lancent un véritable festival offensif, marqué par quatre nouveaux buts. Ainsi, dès la 51e minute, sur un coup franc, Djamel Abdoun propulse le ballon dans les filets adverses (2-0, 51’). Nantes ne laisse pas respirer Istres et va corser l’addition juste quelques minutes après le but du milieu offensif nantais. Ténéma N'Diaye reprend en effet un centre d’Abdoun de la tête qui termine dans les buts (3-0, 57’). Malgré un large score déjà acquis, Nantes maintient la pression sur son adversaire et assoit sa domination avec deux nouvelles réalisations. La première a pour origine un centre d’Abdoun, transmis par Klasnic à N’Diaye qui signe un doublé en frappant au but (4-0, 66’). La tension monte pourtant d’un cran et une échauffourée prend place au centre du terrain, entraînant l’expulsion de William Vainqueur. Mais même à dix, Nantes reste injouable pour Istres. En témoigne le cinquième but signé Shereni, qui reprend un coup franc d’Abdoun (87’, 5-0). Nantes s’impose donc et peut savourer ce large succès, qui va donner des points de confiance à cette équipe nantaise en pleine progression.



Reynald MAILLOT,

avec la participation d'Emmanuelle HINGANT
Posté le 23-08-2009